Des fleurs pour prier !

En Avent ...


Le 28 novembre, nous entrons dans le temps de l’Avent, quatre semaines pour se préparer à accueillir, à célébrer la venue de Jésus dans notre humanité.
Pour les « fleuristes », il est temps de réfléchir à comment réaliser la décoration « pertinente » adaptée à cette période.
L’art floral en liturgie n’est pas là uniquement pour faire beau. C’est une louange à Dieu, à la beauté de sa création, une évocation, et non une explication !
L’art floral est en lien avec les autres signes de la liturgie. Il doit tenir compte des textes et des temps et inviter à une réflexion spirituelle …
C’est dans cet esprit que les éléments sont choisis et la composition agencée (fleurs, feuillage, cep de vigne, pierres, branchages …) Ils servent à exprimer l’espérance, la joie, la peine, l’attente…, et engagent l’assemblée à prier, méditer, se convertir !
Pendant le temps de l’Avent, précisément, la composition s’inspirera des textes les quatre dimanches qui précèdent la fête de Noël.
Elle sera réalisée avec la simplicité et la sobriété qui s’imposent pour nous aider à nous préparer intérieurement à l’événement de la venue de Dieu !

Les quatre bougies de l’Avent (une pour chaque dimanche) sont intégrées à la décoration. Elles sont le symbole de la lumière mais pas seulement : la première, représentera le pardon, la seconde la foi, la troisième la joie et la dernière la paix !
Elles sont le chemin qui va nous mener vers Jésus, Lumière du monde.
Et maintenant … Peut-être regarderez-vous d’un œil nouveau ces décorations florales qui ne sont pas créés seulement pour faire « beau » mais aussi de façon symbolique nous enseigner et glorifier Dieu !!!