L’Esprit saint souffle toujours là où Il veut

10 octobre 2020 doyenné de Saumur

… et partout : la preuve …
Avec le confinement nombre d’événements se vivent discrètement sans publicité. Il en a été ainsi pour la 1ere des communions, la confirmation et autres cérémonies …
Le samedi 10 octobre dernier 42 jeunes et adultes de notre doyenné ont reçu la confirmation dans des conditions de « distanciation sociale » originales. En raison du nombre de confirmands deux célébrations regroupant 21 participants chacune se sont déroulées à la même heure, à l’identique : l’une présidée par Monseigneur E. DELMAS en l’église Saint DOUCELIN d’Allonnes et la seconde par Monseigneur G. DEFOIS en l’église Saint Pierre de Saumur.
Chants et prières étaient strictement identiques.
Après avoir suivi ensemble tout au long de l’année la préparation au sacrement et participé à diverses activités, comment jeunes et moins jeunes ont vécu cette séparation ?
<

>
Deux d’entre eux, QAMIL 18 ans confirmé par Mgr E. DELMAS et BERTILLE 15 ans confirmée par Mgr G. DEFOIS témoignent.
Qamil a été baptisé et fait sa première communion le 12 juillet 2020 à Notre Dame de Nantilly. Pour lui la préparation a été vécue comme une succession de moments joyeux, enrichissants, utiles dans sa vie spirituelle. Il a été particulièrement marqué par son « contact » à l’occasion d’une retraite à Solesmes avec les moines qui lui ont permis d’approfondir sa Foi.
Quamil a vécu et qualifie le moment de l’onction par deux mots Béatitude et Bonheur et il conclut citant Jacques DEVAL : Une joie partagée est une double joie  !
Bertille originaire de VARRAINS , quant à elle, « chrétienne depuis sa naissance » a suivi sa route « sans se poser trop de questions  ». Mais ne se sentant pas prête elle ne souhaitait pas se faire confirmer. C’est la douce insistance de certains amis et adultes (dit-elle pleine de reconnaissance) qui l’a poussée à franchir le pas. Bertille a vécu avec passion les retraites proposées à Solesmes où (pour tout avouer) les chants en Grégorien bien que hermétiques lui ont permis de vivre des moments joyeux. Cette retraite a été l’occasion de faire évoluer sa relation avec Dieu, de découvrir des amis … « si elle avait pu durer pendant des mois … » Lors de la visite de Mgr E DELMAS Bertille a compris que l’évêque était le descendant des apôtres qui le jour de la Pentecôte avaient reçu l’Esprit Saint et la charge de le transmettre par l’onction.
Pour Bertille :" la confirmation c’est accepter de prendre la main tendue du Seigneur et de la tenir fermement sans l’aide de personne …"
Lors de la cérémonie le trac était présent, si présent qu’au moment de l’onction des larmes de joie me sont venues et à ce moment-là « ma joie était immense comme un fruit qui déborde de jus, on en a plein les mains …  »
"Même si vous avez des doutes dit-elle, que vous ne vous sentez pas prêts, allez-y le Seigneur sera avec vous … il attend juste que vous le preniez et que vous le serriez contre vous …"
Article & Photos Jean-Claude T.