Les chapiteaux romans


Les chapiteaux romans dans l’église N-D-de-Nantilly


(Vidéo visible sur YouTube)


Les dix chapiteaux de la nef sont parmi les œuvres romanes angevines les plus originales. Ils se répartissent en trois groupes :

  • un premier ensemble comprend un décor exclusivement végétal,
  • un deuxième groupe présente des monstres fantastiques,
  • enfin le troisième se compose de deux chapiteaux à décor historié. Ces derniers sont placés face à la porte nord, porte des laïcs, donc dans une situation privilégiée. Ils symbolisent les deux pouvoirs autour desquels s’organise le monde médiéval : le clergé et la noblesse. Sur le premier chapiteau, l’un des angles montre un prêtre officiant les mains levées, accompagné de deux assistants portant des vases sacrés ; l’autre angle est occupé par un ecclésiastique tenant un bâton pastoral en forme de tau. Sur le second chapiteau, un chevalier couronné, à cheval, transperce un dragon avec son épée. Il est accompagné à sa gauche d’un fauconnier tenant l’oiseau au poing, signe d’un rang élevé. Il peut être interprété comme représentant le pouvoir seigneurial combattant le Mal.