Prier Marie pendant le mois de mai

Plusieurs rencontres de prière sont proposées pendant le mois de mai qui est traditionnellement "le mois de Marie".
Le mois de Marie est le plus ancien et le plus connu des mois consacrés, officiellement depuis 1724.
Le mois de mai commence avec la fête de saint Joseph l’artisan le 1er mai. Il se termine par la célébration de la Visitation de la Vierge Marie à sa cousine Élisabeth.

Un peu d’histoire : à l’origine de ces temps de prières sur la paroisse

En 2009 et peut être même avant (mais nous n’avons pas d’archive) l’Icône de la Vierge tournait dans la Paroisse (de maisons en maisons, de familles en familles) pour prier pour les vocations.
A Marson en 2009 un petit groupe avait pensé que ce serait mieux de nous retrouver à l’église pour élargir la participation et être en communion avec la famille qui accueillait l’icône de la Vierge et pour faire vivre également notre église.
Nous avons prié autour d’une icône venant d’un monastère orthodoxe de Bussy en Othe (près de Sens) que Marie-Dominique avait apportée.
Comme nous n’étions pas très nombreux, dès 2010 nous avons fait passer l’information auprès de la Paroisse (par les feuilles dominicales certainement et des petites invitations (comme celle en PJ) en fixant des dates pour nos 3 clochers.
Cela permettait de faire vivre nos églises, d’y accueillir d’autres membres de la Paroisse ou d’ailleurs et de partager tous ensemble un moment très convivial.
Depuis, chaque année, nous avons le plaisir d’ouvrir nos églises pour y prier Marie en petits groupes.




La prière du chapelet


Le chapelet est une prière à Marie qui invite les chrétiens à découvrir combien Dieu aime l’humanité. Il se base sur quatre dizaine de "Je vous salue Marie" et sur différents mystères qui nous font méditer sur les différents moments de la vie de Jésus et de celle de sa mère.

  • Mystères joyeux : l’annonciation, la visitation, la naissance de Jésus, la présentation de Jésus au Temple, Jésus est retrouvé au Temple
  • Mystères lumineux : Le baptême du Christ au Jourdain, les noces de Cana, l’annonce du Royaume de Dieu, la Transfiguration, l’institution de l’Eucharistie.
  • Mystères douloureux : l’agonie de Jésus, la flagellation de Jésus, le couronnement d’épines, le portement de la croix, le crucifiement et La mort de Jésus
  • Mystères glorieux : la résurrection, l’Ascension, la Pentecôte, l’Assomption de Marie, le couronnement de Marie

Composée d’une cordelette fermée sur laquelle sont enfilées des perles, l’extrémité est terminée d’une croix. Entre la croix et la première série, il y a 5 perles, où la prière est organisée de la manière suivante :

Un signe de croix : "Au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit, Amen ! "C’est au nom de la Trinité que la prière commence.

Le symbole des Apôtres : le sens de cette prière est de méditer l’histoire du salut. Faire mémoire de ce qui fait le patrimoine de notre foi commune, le Credo ou le "Je crois en Dieu" le permet.

Un Notre Père

Trois Réjouis-toi (Je vous salue Marie)

Puis la méditation des mystères commence. A chaque fois, un "Notre Père", puis, le "Réjouis-toi" prié dix fois avec une intention de prière, tout en faisant référence à la page d’évangile évoquée par le mystère. Au terme de cette séquence est dite une doxologie : "Gloire au Père et au Fils et au Fils et au Saint Esprit comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen"